2021 – 6h Most – ERC Endurance Ducati : 9e place au Championnat du Monde après la première saison Panigale

2021 – 6h Most – ERC Endurance Ducati : 9e place au Championnat du Monde après la première saison Panigale

ERC Endurance Ducati a terminé la première saison du Championnat du Monde FIM d’Endurance sur une Ducati Panigale V4R à la neuvième place du classement.

Avec un autre bon résultat lors de la finale de la saison 2021 du Championnat du Monde FIM d’Endurance, l’ERC Endurance Ducati à Most avec Etienne Masson, Lorenzo Zanetti et Mathieu Gines ont obtenu la neuvième place au classement général de la table finale. En course elle-même, le trio avec la Ducati Panigale V4R-EWC a franchi la ligne d’arrivée à la sixième place.

C'était le premier déplacement pour le championnat du monde d'endurance à l'Autodrom Most tchèque. La piste en Bohême voit une nouvelle envolée depuis 2021, l'apparition de l'EWC était après le WorldSBK le deuxième championnat du monde de moto à se produire ici cette année. Y compris désormais ERC Endurance Ducati.
Mercredi, le promoteur Eurosport Events a offert gratuitement aux équipes de l'EWC trois heures d'essais supplémentaires gratuites sur les pistes, afin que les travaux sur la nouvelle piste puissent commencer.
En raison de la double épreuve FIM EWC et du championnat du monde automobile "WTCR", toutes les séances d'entraînement officielles (2x essais libres, 2x qualifications) ont eu lieu jeudi, vendredi les voitures ont pris la piste et samedi la finale de l'EWC a eu lieu.
En qualifications, Etienne Masson (FRA), Lorenzo Zanetti (ITA) et Mathieu Gines (FRA) ont assuré la neuvième place sur la grille. Tous les trois ont conduit des temps constamment rapides de l'ordre de 1:35 minutes et une moyenne de 1: 35.501 minutes. Il devrait donc commencer la course de la neuvième place sur la grille.
En raison des conditions météorologiques fraîches, la finale de six heures n'a commencé qu'à 11h00, heure locale, alors que la température de l'air n'était encore que d'environ dix degrés. Le pilote partant Zanetti a pu regagner du terrain dès son premier relais et se frayer un chemin jusqu'au podium.
Là, Masson et Gines se sont impliqués dans le déroulement de la course. Cependant, il y avait aussi deux phases de voiture de sécurité qui n'ont pas pu être calculées - et l'ERC Endurance Ducati était sur le point d'aller au pit-stop que d'autres équipes avaient déjà passé ou pouvaient encore jouer à la montre. En conséquence, l'équipe a perdu environ deux minutes et demie et donc près de deux tours - ce qui a finalement manqué de peu la bataille pour le podium.
 
Il devrait donc s'agir de la sixième place aux 6 Heures de Most lors de la course finale de la Ducati Panigale V4R EWC-Spec après la première saison - et de la neuvième place au classement du championnat du monde.
Le pilote régulier Louis Rossi, blessé lors des essais du Bol d'Or au Castellet, n’a pas participé à Most. Sa convalescence progresse, mais un engagement était hors de question. Toute l'équipe lui souhaite un bon rétablissement.
Selon toute prévision, la saison 2022 du Championnat du Monde FIM d'Endurance débute avec les 24heures Motos Le Mans les 16 et 17 avril 2022.
 
 
 
 
Etienne Masson - Pilote :
"Lors de la course elle-même, nous avons pu nous battre aux avant-postes, mais nous n'avons pas tout à fait joué notre grand atout de constante dans une course aussi courte. Nous sommes toujours satisfaits de la sixième place après six heures. Notre saison a été un peu mélangée car nous avons avec cette Ducati Panigale V4R clairement l’équipment pour nous battre avec les premiers en tête de peloton, mais la première année, nous manquions encore d'expérience à quelques endroits, mais si nous continuons à travailler dur et persévérer, nous arriverons avec cette moto très bientôt sur le podium de l'EWC."
 
Lorenzo Zanetti - Pilote:
"C'était la première fois que je pilotais le départ et le dernier relais d'une course d'endurance - c'était une expérience incroyable et très amusante, j'ai vraiment apprécié ça. La sixième place n'est pas mal et je tiens à remercier tout l'ERC Endurance Ducati et mes deux coéquipiers Mathieu Gines et Etienne Masson. »
 
Mathieu Gines - Pilote:
"Je dois dire très clairement que mon retour dans l'équipe ProKasro a été une réussite totale. J'avais déjà travaillé avec cette équipe lorsque vous avez piloté avec une autre marque. Le moins que l’on puisse dire, que Ducati suscitait des réserves dans le milieu de l’endurance, car sinon tout le monde roulerait sur cette moto. Dès le premier instant j'ai été surpris et enthousiasmé par la Ducati Panigale V4R ! Je suis sûr que nous pouvons obtenir des podiums, des victoires et des championnats du monde avec cette moto. Rang neuf dès la première saison pour cette moto et la nouvelle équipe constituée sera plus que correct. "
 
Louis Rossi - Pilote:
"Malheureusement, en raison d'une blessure, je n'ai pas pu participer aux deux courses du Castellet (Bol d'Or) et de Most, mais bien sûr, j'ai regardé tout ce que mes copains ERC Endurance Ducati faisaient à la télévision et en direct. Nous avons tous fait un excellent travail et tout comme nous avons dû nous habituer en tant que pilotes avec la Panigale, l'équipe a d'abord dû apprendre comment fonctionne la Ducati Panigale V4R sur le long terme. Mais ce qui est certain, c'est que nous sommes techniquement à un niveau absolument élevé et que nous avons certainement les outils pour monter sur le podium en 2022 - et cela sans aucun soutiens des tireurs.»
 
Frank Hoffmann - Chef d'équipe:
"La sixième place à Most, c'est bien, même si nous n'avions qu'une demi-minute de retard sur les cinq premiers. Mais cela vient du fait que nous avons dû faire au moins un, sinon deux arrêts de plus que la concurrence, sinon nous aurions pu nous battre contre Kawasaki et Suzuki pour le podium, nous avons donc pu nous maintenir dans le top 10 du Championnat du Monde et obtenir la neuvième place au classement général dès la première saison sur une Ducati Panigale V4R. Pas seulement les pilotes - Etienne, Lorenzo, Mathieu et Louis Rossi blessé, ont fait un excellent travail tout au long de la saison, en particulier toute l'équipe ! Nous avons pu développer constamment la moto pour répondre aux besoins du EWC et nous avons toujours pu metre en pratique ce que nous avons appris. Un grad merci également à Ducati pour le soutien de Bologne et surtout à ProKASRO pour la quelle nous travaillons dur ici pour atteindre le succès !"