ERC Endurance : Ducati abandonne prématurément après une bataille pour le podium au Bol d’Or

ERC Endurance : Ducati abandonne prématurément après une bataille pour le podium au Bol d’Or

Le Castellet, France. Les pilotes Ducati de l’ERC Endurance Mathieu Gines (FRA), Lorenzo Zanetti (ITA) et Etienne Masson (FRA) ont réalisé une belle performance lors du 84ème Bol d’Or des 24 Heures du Castellet, qui n’a malheureusement pas été récompensée au final. Dans une course chaotique avec de la pluie pendant la nuit, l’équipe et la Panigale V4R Endurance est restée irréprochable. Cependant, vers la mi-temps de la course, Gines a chuté à la fin de la ligne droite arrière et la moto était irréparable. 

Néanmoins, c’était une bonne performance de la Ducati ProKasro ERC Endurance sur le circuit Paul Ricard dans le sud de la France. Lors des qualifications, Gines, Zanetti et Masson avaient obtenu la septième place sur la grille de départ avec une moyenne de tours rapides de 1:54.452 minutes. Mais si la concurrence a dû prendre le rythme de la course, le rythme de la Ducati Panigale V4R de l’EWC devrait être maintenu en course. Le trio a roulé régulièrement dans une fourchette de 1:54 à 1:56 minutes et s’est ainsi rapidement hissé sur le podium. 

Après huit heures de course, l’ERC Endurance Ducati a donc également marqué huit autres points WRC pour le classement intermédiaire de la course en troisième position. Mais peu après minuit, la Ducati ProKasro et l’équipe de Gines, Zanetti et Masson ont connu une fin prématurée. Gines a chuté sans qu’il y ait faute de sa part à la fin de la ligne droite de 1,8 kilomètre du Mistral et la moto était tellement endommagée qu’il était hors de question de la réparer. Heureusement, Gines lui-même est resté indemne. 

Avant la finale du championnat du monde avec les 8 heures à l’Autodrom de Most (République Tchèque), ERC Endurance Ducati est en huitième place intermédiaire dans le championnat du monde d’endurance FIM de cette année avec un total de 57 points. Un peu moins de 30 points seulement séparent l’équipe d’une place dans le Top 5. 

Mathieu Gines :

« Tout d’abord, je voudrais m’excuser auprès de mes coéquipiers et de toute l’équipe pour cette chute, même si ce n’était pas de ma faute. Je suis quand même plus que désolé car nous avions tous les ingrédients ici pour finir sur le podium. L’équipe a travaillé extrêmement dur au cours des dernières courses et en préparation pour ici, et à chaque sortie, de plus en plus de petits problèmes des courses précédentes ont été résolus et ont disparut. Nous pouvons dire à juste titre que nous sommes arrivés au sommet du monde avec notre Ducati Panigale V4R de l’EWC – et maintenant nous voulons le prouver une fois de plus à Most. »

Lorenzo Zanetti :

« Malheureusement, nous n’avons pas pu voir l’arrivée de ma première course de 24 heures, mais jusqu’à notre abandon, nous étions vraiment extrêmement forts. Nous avons travaillé toute la semaine en vue de la course et nous avons pu mettre notre rythme des qualifications exactement là où ça comptait. Notre Ducati Panigale V4R était très facile à piloter et parfaitement préparée pour une course d’endurance, ce que nous avons également démontré en terminant sur le podium par nos propres moyens. Malheureusement, cela n’a pas été le cas et nous avons dû nous retirer après un peu moins d‘onze heures. La prochaine fois, ce sera mieux ! »

Etienne Masson :

« Nous regardons ce 84e Bol d’Or avec un œil qui rit et un œil qui pleure. Nous avons prouvé que nous étions parmi les plus rapides du peloton en course et nous nous sommes battus pour le podium. Malheureusement, nous nous sommes écrasés, mais si nous regardons le taux d’abandon de cette course, cela montre aussi à quel point le niveau est devenu extrême. C’est dommage, mais nous emporterons les points positifs avec nous à Most, où nous serons de retour en force. »