ERC Endurance Ducati engage Tommy Bridewell pour Suzuka 8 hours 2020

ERC Endurance Ducati engage Tommy Bridewell pour Suzuka 8 hours 2020

ERC Endurance Ducati a engagé après un test positif l’Anglais Tommy Bridewell à Le Mans pour l’édition de cette année des 8 heures de Suzuka (Japan) le 1ier Novembre 2020. Bridewell a fait connaissance la Ducati Panigale V4R lors de la British Superbike Championship (BSB) et a gagné avec cette grande machine italienne en 2019 le troisième rang total. 

Bridewell a remplacé lors du test du ERC Endurance Ducati à Le Mans Randy de Puniet qui était obligé à ce temps à honorer ses engagements comme commentateur télé au lancement de saison MotoGP à Jerez. 

Bridewell a convaincu le team par ses vitesses de tour – bien qu’il n’a jamais fait la course à Le Mans il faisat parti des plus vites sur cette piste avec la ERC Endurance Ducati Panigale V4R. 

Tommy Bridewell

Tommy Bridewell:
Le test à in Le Mans s’est déroulé super bien. Pendant les premiers sessions j’ai voulais faire l’expérience avec la piste parce que je n’ai jamais piloté à Le Mans. Alors j’ai dû apprendre quelques lecons, mais la piste donne beaucoup de plaisir. Et puis c’était pour moi la première fois conduire la ERC Endurance Ducati et la Endurance-V4R. Quand je m’étais groové ca devenait un test extrèment fort. J’ai piloté vite et j’ai pu suivre à l‘aise les temps des forts. J’étais plus satisfait avec la Endurance-V4R, parce que les motos EWC disposent toujours d’un réservoir grand pour pouvoir remplir autant de carburant que possible mais malgé ce fait je me suis senti super bien! Wow! Le reservoir de la V4R se trouve en dessous du siège et le feeling avec la Ducati était parfait – très ressemblant à ma moto BSB ou au World Superbike. La moto a correspondu à ce que je connais et c’est un pâquet très fort. Déjà l’année passée à Suzuka j’ai dit que j’aimerai piloter la V4R, par mon expérience avec ce châssis, l’aerodynamique et la géométrie ca devrait être un paquet très fort. J’ai pu confirmer maintenant cette présemption et je suis très heureux de piloter la V4R à Suzuka. Bien sûr pleins de facteurs jouent un rôle sur place y compris la chaleur et les températures – mais je suis persuadé, qu’avec le bon support de pneus – il n’y a aucune raison de ne pas se battre à Suzuka pour monter sur le podium. Je me rejouit à l’avance de cette chance et à voir ce que l’avenir réserve à nous.  Merci beaucoup ERC Endurance Ducati!

Laisser un commentaire