ERC Endurance Ducati: parmi les plus rapides à Le Mans

ERC Endurance Ducati: parmi les plus rapides à Le Mans

Le Mans, France. L’équipe Ducati ERC Endurance avec les pilotes Randy de Puniet, Julien da Costa et Louis Rossi s’est présentée avec force à Le Mans. Le trio faisait partie des équipes les plus rapides sur la piste, mais n’a pas été récompensé par un résultat. Après environ 15 heures de course, la course a été abandonné suite à des problèmes techniques.

Samedi Randy de Puniet a commencé la course de la cinquième position de départ, mais il a pris beaucoup de retard au début. Une course d’endurance vous ne gagnez pas au premier tour et donc l’ancien pilote de MotoGP est revenu « seulement » 19ième du premier tour. Mais dès que le peloton a été trié, il s’est battu pour progresser avec la Ducati Panigale V4R jusqu’à la troisième place de la course. 

À la fin de son relais, il y a eu un problème fourniture de carburant, de sorte que de Puniet a dû il a donc dû retourner aux stands en poussant pour remettre le CEE-Ducati à ses collègues – et de se lancer dans une nouvelle course au rattrapage. Ils étaient déjà de retour dans le top 10 lorsque le drame météorologique du Le Mans a commencé. Dans la foulée, l’équipe ERC Endurance Ducati est arrivée de nouveau très proche du podium.

À partir de maintenant, les conditions devraient changer de façon presque permanente, passant de l’état humide à l’état sec et de nouveau à l’état humide. Ce n’est que la nuit que le temps s’est calmé et qu’on a pu piloter dans des conditions sèches. 

De Puniet, da Costa et Rossi ont fait leurs tours comme une horloge, pendant longtemps, l’ERC Endurance a également été dans la liste des résultats avec le tour le plus rapide de la course, et celui sur le sec. Les arrêts aux stands ont également fonctionné sans problème, ainsi que les corrections de problèmes en attente. Cependant, un problème, cependant est devenu plus grave et n’a pas pu être résolu à la fin. 

Vers 3 heures la nuit et après 470 tours et heures de conduite, la tâche est arrivée. Un problème avec le système d’échappement et un problème électronique n’ont pas pu être résolus.

Néanmoins, les 24 Heures du Le Mans ont été un premier succès partiel pour l’ERC Endurance en route vers le sommet de l’EWC. Avec les trois pilotes, on a pu rester en tête de la feuille de temps et cette première course de 24 heures avec la Ducati Panigale V4R a fourni des informations immensément importantes pour l’avenir. 

Au total, l’équipe ERC Endurance a pu marquer deux points supplémentaires au championnat du monde à Le Mans grâce à la réglementation sur les points supplémentaires en qualification et après 8 heures de course.

La prochaine course est prévue pour le 26 septembre 2020 avec les 12 Heures du Portugal. L’événement sur le Circuito de Estoril près de la capitale Lisbonne sera également la finale du Championnat du Monde FIM d’Endurance 2019/2020.

Randy de Puniet:
Nous revenons du Mans avec des sentiments mitigés: bien sûr, nous sommes tristes de ne pas avoir pu voir la ligne d’arrivée, mais de l’autre côté, nous sommes également content de certaines choses. Nous avons pu montrer qu’avec cette nouvelle Ducati Panigale V4R EWC-Spec, nous pouvons nous impliquer en première ligne. Nous avons également roulé presque sans aucun problème pendant 15 heures. C’est un tout nouveau projet et c’était le premier vrai test de charge pour le matériel et les problèmes n’étaient même pas si gros. Mais sur les longues distances, on ne se contente pas d’arriver et d’avoir tout sous contrôle, c’est un grand processus d’apprentissage et nous avons parcouru un long chemin dans celui-là.

Julien da Costa:
C’était une course difficile dans ces conditions et pourtant nous pouvions montrer notre potentiel. J’ai eu une chute en sortant du stand où je n’étais ni sur les freins ni sur l’accélérateur et la moto a juste glissé, cela montre à quel point les conditions étaient difficiles pour tout le monde aujourd’hui, un ’désolé’ à toute l’équipe. C’est dommage que nous n’ayons pas pu voir l’objectif, mais dans l’ensemble, ce week-end a été très motivant pour le reste de la saison et tout l’avenir de ce projet.

Louis Rossi:
Le Mans est toujours très spécial pour moi car je peux pratiquement accéder à la piste à pied. C’est juste dommage qu’il n’y a pas eu de fans. Dans la course elle-même, nous avons montré qu’avec la Ducati Panigale V4R, nous avons déjà le potentiel de se battre pour des places sur le podium. Mon tour de course le plus rapide a duré longtemps dans la course. Malheureusement, nous avons dû abandonner le matin. Ce sont des choses qui ne peuvent être planifiées, mais dont nous devons tirer des expériences pour l’avenir. Dans l’ensemble, nous nous sommes beaucoup amusés ce week-end et avons pu le montrer très clairement: la Ducati Panigale V4R ERC Endurance a un grand avenir devant elle.

Uwe Reinhardt – Propriétaire de l’équipe:
Pour ce week-end, nous n’avons pas besoin de nous cacher. Bien sûr, il est ennuyeux qu’à la fin nous ne puissions pas voir l’arrivée, mais les autres éléments positifs que nous avons pu recueillir sont également très importants. Dans les tours d’entraînement et les qualifications, nous étions toujours en tête et egalement en course, les temps de Randy, Julien et Louis n’étaient en rien inférieurs à ceux des leaders. Ce n’était que la deuxième course EWC pour notre projet et nous n’avons jamais roulé aussi longtemps de suite que samedi et dimanche. Nous étions conscients que nous rencontrerions encore quelques problèmes de jeunesse qu’aucun test normal ne peut produire, mais cela fait partie de la phase d’apprentissage. Dans l’ensemble, nous sommes contents avec le week-end et la base que nous avons établit pour la course à venir. Je suis sûr que dans un avenir pas trop lointain, nous ne serons pas seulement sur le podium avec la Ducati Panigale V4R, mais que nous pourrons également nous battre pour des victoires et des titres.

Laisser un commentaire